Conflit en entreprise

des solutions à chaque étape


Une entreprise, c’est toujours et d’abord une structure humaine. Elle repose sur un ensemble de personnes qui interagissent entre elles et avec une série de partenaires et de clients. Malheureusement, tout le monde ne peut pas toujours être sur la même longueur d’onde. Mécompréhension, tensions et, dans les cas les plus extrêmes, conflits sont le lot de n’importe quelle société.

Tout cela peut nuire au bien-être des travailleurs et, par extension, à leur productivité.

Bonne nouvelle : vous pouvez agir à trois niveaux pour vous prémunir et, si nécessaire, vous remettre des conflits en entreprise.

1. Trouver où le bât blesse

En cas de tension, la première chose à faire consiste à mettre le doigt sur ce qui coince. Grattez le vernis et n’ayez pas peur de regarder les choses en face. Cette étape n’est souvent pas très agréable, mais elle permet de circonscrire le problème et donc de le résoudre plus efficacement et plus durablement.

Réfléchissez aux différents paramètres qui ont contribué au climat difficile dans lequel vous vous trouvez : personnes impliquées, objet du désaccord, timing des événements, etc. Faites preuve d’objectivité et rassemblez les informations les plus précises possible.

À distance : le télétravail peut vous aider à prendre un peu plus de recul et à gagner en objectivité. Profitez de cette distance qui vous permet de considérer les événements dans le calme, sans interaction directe avec vos collègues ou votre hiérarchie.

2. Discuter et panser les blessures

Dès que vous avez trouvé la racine du problème, cessez de creuser. Commencez à envisager différentes manières d’établir ou de rétablir le dialogue avec les personnes concernées dans un seul but : parvenir à une solution gagnant-gagnant.

Lorsque vous donnez ou recevez du feedback, tâchez de garder à l’esprit que vos interlocuteurs ont eux aussi réfléchi au problème, sont parvenus à des conclusions peut-être très différentes des vôtres, et ressentent probablement des émotions aussi fortes que vous. En bref, restez humain et conscient que chaque situation et chaque personne est unique.

À distance : pour dialoguer au mieux, n’hésitez pas à profiter des outils à votre disposition. Entre le coup de téléphone et la conversation en face à face, la visioconférence peut être une bonne solution intermédiaire (puisqu’elle vous permet d’entendre, mais aussi de voir vos correspondants).

3. Prévenir pour ne plus avoir à guérir

Comme dans n’importe quel contexte, apprenez de vos erreurs. À l’avenir, vous pourrez ainsi mieux reconnaître les situations potentiellement conflictuelles, désamorcer les tensions et assurer une ambiance de travail plus sereine pour vous, vos collaborateurs et toutes les autres parties impliquées dans vos activités.

Prenez note de l’historique du problème, du parcours de réflexion que vous avez suivi, des techniques (efficaces ou non) que vous avez employées et du résultat final. Mais ne vous reposez pas sur vos lauriers : veillez à ce que le problème que vous avez rencontré ne se reproduise plus en restant vigilant et en surveillant l’évolution de la situation.

À distance : tirez parti de votre temps un peu plus libre pour réfléchir aux moments les plus propices. Retracez les différentes étapes par lesquelles vous êtes passé et discutez-en avec des personnes étrangères à votre contexte professionnel pour récolter des avis objectifs.

Devenir un as du feedback

Pour se sentir bien sur leur lieu de travail et être aussi productifs que possible, les membres d’une équipe doivent pouvoir partager des informations et exprimer leurs émotions et leurs ressentis. Afin de prévenir et gérer les conflits en entreprise, il faut donc communiquer correctement ses opinions et entendre celles des autres.

Pour y parvenir, l’idéal est de se former au feedback, une technique qui s’apprend et qui se travaille. Si vous êtes prêt à vous initier à l’art du dialogue, n’hésitez pas à vous lancer. Ce petit pas pour vos équipes sera un grand pas pour votre société !